Blog_Fujifilm_Saint_Prex_05

Se lever, c’est facile

La caméra système sans miroir X-T3 de Fujifilm est meilleure que n’importe quel réveil. Le matin, peu avant le lever du soleil, j’accroche l’appareil photo autour de mon cou. Les autres dorment encore. Je suis parti en direction du lac. Conditions de lumière idéales. Ce qui m’a coûté beaucoup d’efforts le premier jour de mes vacances est déjà un rituel le deuxième jour. Oui, j’attends avec impatience cette heure matinale qui n’appartient qu’à moi et à la nouvelle caméra. Je n’ai pas besoin de la fonction alarme de mon smartphone, mon horloge interne est réglée.

Chaque matin, le lac Léman m’accueille avec une ambiance différente. Parfois clair. Parfois voilée. Parfois, il y a du vent. Les oiseaux aquatiques se réveillent, lissent leurs plumes avant de partir se nourrir. La ville médiévale de Saint-Prex est encore endormie. Des maillots de bain séchés sont accrochés ici et là. Les premiers rayons de soleil illuminent les pignons des toits. Une fois, j’ai rencontré un homme âgé qui nageait seul dans le lac. Une fois, j’ai rencontré un pêcheur qui pêchait avec un filet au débarquement du bateau mais qui n’a rien attrapé. Le lendemain matin, la dame en robe à pois promène son chien. Marcher, pêcher, nager – prendre des photos. Les gens du matin entre eux. J’essaie de capter les premiers mouvements de la journée. Souvent avec une petite ouverture pour capter l’immensité. L’immensité qui me fascine à nouveau chaque fois que je suis en route pour le lac Léman.

Ensuite, j’achète quelques croissants à la boulangerie la plus proche, je suis de retour à temps pour le petit déjeuner et j’attends déjà avec impatience le lendemain matin.


Blog_Fujifilm_Saint_Prex_10
Blog_Fujifilm_Saint_Prex_01
Blog_Fujifilm_Saint_Prex_06

L’article a été créé par Patrik Hellmüller, photographié avec le Fujifilm X-T3

Laisser un commentaire