Time-lapse: créer votre propre accéléré

Un time-lapse, ou accéléré, consiste en l’assemblage d’images isolées présentées rapidement les unes après les autres. Pour ce faire, à la place de filmer, vous prenez des photos à distance régulière pour ensuite les assembler dans un logiciel.

Un time-lapse, ou accéléré, consiste en l’assemblage d’images isolées présentées rapidement les unes après les autres. Pour ce faire, à la place de filmer, vous prenez des photos à distance régulière pour ensuite les assembler dans un logiciel.

 

Quelles scènes se prêtent bien à ce procédé?

Dans un time-lapse, les modifications d’un motif sont présentées sur une période définie. On peut par exemple reproduire en mouvement rapide un coucher de soleil, une ville animée de nombreux passants, ou l’éclosion d’une fleur. En principe, tout appareil permet de prendre ces photos. Les appareils ou les déclencheurs externes dotés d’une fonction de temporisation sont toutefois très pratiques.

 

Appareil à objectifs interchangeables ou reflex numérique?

Ces deux types d’appareils, avec leurs grands nombres de paramétres, conviennent bien au time-lapse. Pour les appareils à objectifs interchangeables, vous avez besoin d’un déclencheur avec temporisation, tandis que les reflexs numériques disposent d’une minuterie intégrée. De même, de nombreux smartphones et iPhones sont conçus pour vous permettre de créer cet effet à l’aide d’applications spécifiques.

 

Le bon endroit pour des images parfaites.

Les mouvements à proximité de l’appareil ont une influence plus forte sur l’image que ceux pris à distance. C’est pourquoi il importe de bien gérer la distance entre le motif et l’appareil. Si vous photographiez la place principale d’une ville très fréquentée, il faut éviter que les gens passent juste devant l’appareil. En effet, leur déplacement à intervalle de dix secondes ne serait absolument pas discernable. À distance, leur mouvement est moins vite perceptible, ce qui insuffle de la vie au film final par étapes et petites modifications. Dans des conditions lumineuses changeantes, quand vous photographiez une série d’images du jour à la nuit par exemple, une exposition automatique est nécessaire pour chaque prise. Là aussi, les voitures ou les gens ne doivent pas passer à l’avant-plan. De trop grandes variations d’exposition en résulteraient qui seraient difficilement

 

Le bon paramétrage de l’appareil

Si vous prenez vos photos de jour uniquement et que les conditions lumineuses ne changent pas sensiblement, un paramètre défini au préalable suffira amplement. Par contre, une série d’images dans des conditions changeantes qui reproduit le passage du jour à la nuit, par exemple, nécessite une exposition automatique. Utilisez le mode « priorité à l’ouverture » sur votre appareil afin que l’ouverture, et ainsi la profondeur de champ, reste égale. L’appareil adapte automatiquement le temps d’exposition à l’ouverture selectionnée. Pour que le niveau de focus reste le même pendant toute la série, choisissez-le manuellement pour la première prise et ne modifiez plus ce paramètre.

 

La longueur des intervalles pour les time-lapses

Pour les accélérés, il est important de choisir le bon intervalle entre chaque prise. Tout dépend de la scène choisie. Voici quelques possibilités:

 

  • Place animée, une photo toutes les 1 à 5 secondes
  • Lever ou coucher de soleil, une photo toutes les 5 à 15 secondes
  • Des nuages qui passent dans le ciel, une photo toutes les 5 à 15 secondes
  • Éclosion de fleur, une photo toutes les 30 à 60 secondes
  • Pour les projets plus long, comme par exemple la construction d’une maison ou le changement des saisons, vous pouvez prendre une photo par heure ou par jour.

 

Au moins 24 images par secondes de lecture sont nécessaires pour une reproduction fluide du time-lapse. Vous avez donc déjà besoin de 120 images pour un film court de cinq secondes. Si vous envisagez une série d’images sur une période plus longue, pensez à économiser l’énergie de l’appareil en désactivant toutes les fonctions qui ne sont pas nécessaires au projet.

 

Assembler les différentes prises en une vidéo time-lapse

Pour créer un time-lapse à partir des photos isolées, vous avez besoin d’un logiciel  time-lapse spécifique. Vous en trouverez à télécharger sur internet, souvent gratuitement même.

84 0 0
28.07.2017