FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Photos de paysage – Préparez vos photos

Comment se fait-il que les photos de paysage réalisées par des photographes passionnés soient souvent plus imposantes ? La chance n'a rien à voir la dedans, c'est souvent le résultat d'une préparation minutieuse. Grâce à certaines applications, vous pouvez prévoir vos photos de paysages jusque dans les moindres détails. Le photographe paysagiste passionné Hanspeter Gass montre comment procéder et cite comme exemple l'alignement des pierres près de Mettmenstetten.

Au début, il y a une idée de photo

Le point de départ était une idée photo concrète : on trouve dans les bois des alignements de pier­res. Le sol devait être couvert de feuilles et éventu­ellement d'un peu de neige déjà, mais les arbres ne devaient pas être complètement dépouillés. Il fallait donc prendre la photo à la fin de l'automne. En outre, les arbres devaient sembler un peu légers, effet rendu au mieux tôt le matin ou en soirée.

 

Si vous n'avez pas d'idée photo ou que vous avez besoin d'un peu plus d'inspiration, jeter un oeil sur internet peut souvent s'avérer utile. Saisissez des mots-clés tels que: beaux paysages Suisse, motifs d'automne, nature, beaux endroits Suisse, etc...

 

Si vous avez une idée de motif/sujet plus précise, mais ne savez pas encore à quoi devrait ressembler la photo ni où la prendre, affinez votre recherche: chute d'eau Suisse, château Suisse, beaux lacs Suisse, etc...

 

Analyser le lieu de la photo

Avec un application spéciale, comme PhotoPills ou TPE, le lieu de prise est désormais analysé avec plus de précision. De telles applications constituent la pierre angulaire de la planification photogra­phique. Elles vous permettent de calculer la posi­tion du soleil, l'angle et l'ombre portée, mais aus­si l'heure d'or et l'heure bleue. En règle générale, ces applications aident également à choisir le filt­re gris et à calculer la profondeur de champ.

 

Dans le cas où vous disposez d'une connexion internet sur place, activez le "Live Modus" et l'application vous montre la position du soleil à un moment précis, grâce à l'appareil intégré dans le smartphone.

 

 

Déterminer l'heure

Dans notre exemple, l'application de planification PhotoPills calculé que le temps de prise idéal se situait vers la fin du mois de novembre, en fin d'après-midi. C'est en hiver que les couchers de soleil sont les plus beaux car la position basse du soleil teinte le ciel de couleurs plus intenses. Cette scène se termine malheureuse­ment assez vite... mieux vaut être sur place une heu­re à l'avance pour être prêt à prendre la photo.

Emplacement sur le lieu de la photo

Il nous faut maintenant nous familiariser avec l'em­placement et l'accès. Google Earth est un bon début. On utilise des applications telles que Sen­tiers, Swiss Map ou Schweiz Mobil pour savoir sur quel type de terrain on doit se déplacer, vérifier si on dispose d'équipement d'extérieur et pour s'assurer qu'il est possible d'accéder au lieu. La sécurité personnelle doit rester une priorité absolue.

Pour l'urgence

On devrait toujours avoir l'application iRega avec soi. Par ailleurs, informez toujours un de vos proches de ce que vous prévoyez de faire. Faites savoir à quelle heure vous rentrerez.

Trajet et météo

Vous pouvez calculer le trajet à l'aide de Google Maps ou CFF Mobile. Si vous voyagez avec les transports en commun, pensez que cela vous prendra plus de temps.

 

Des applications telles que MeteoSwiss ou Weather Pro permettent de prédire la météo avec précision. Pour la photographie, certains facteurs supplémentaires ne peuvent être négligés : jeter un coup d'oeil sur le radar météorologique vous préserve de bien des mauvaises surprises, comme par exemple l'appro­che d'une forte tempête.

Le jour de la photo

On conseille en général d’être 30 à 60 minutes sur place avant de prendre la photo.. Une fois sur place, arrêtez-vous un instant. Res­sentez la nature. Alors seulement, elle s'offrira à vous. Faites aussi attention à ne pas marcher sur le motif photo que vous souhaitiez prendre. Dans notre exemple, des traces de pas aléatoires dans la neige seraient plutôt contre-productifs.

 

Conclusion

L'expérience compte pour beaucoup dans la pho­tographie, et celle-ci s'acquiert en sortant et en essayant. Une bonne planification ne laisse pas au hasard les facteurs décisifs. Dans la photogra­phie de paysage, c'est ce qui donne des prises vraiment extraordinaires.

 

Il ne faut pas pour autant négliger les photos «imprévues».  Souvent, elles sont tout aussi passionnantes et sont le fruit du hasard. C’est pourquoi il faut toujours avoir un appareil sous la main quand vous sortezLes plus beaux moments arrivent souvent par surprise et passent très vite. Saisissez-les, même si ce n’était absolument pas planifié!


 

Dans le viseur

Cet article et toutes les astuces viennent de Hanspeter Gass, un photographe passionné de paysages. Il passe son temps-libre à voyager et photographier. Il est particulièrement intéressé par les chutes d’eau, les cultures étrangères.

 

>> Plus d’informations, Workshops et images sous http://www.thefabulousview.com

^