FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Photographier un feu d'artifice

Photographier un feu d'artifice est un art auquel de nombreux photographes souhaitent s'adonner : il requiert un peu de méthode, certes, mais le résultat en vaut la peine ! Un feu d'artifice possède une esthétique fascinante et bien le photographier est tout à fait accessible si l'on prend la peine de réunir les ingrédients indispensables. Voici dix conseils pour obtenir un résultat parfait sans prendre de cours de photographie en particulier.

Utilisez un trépied

Le premier accessoire dont vous ne pourrez vous passer est le trépied. Il est crucial que votre appareil ne subisse aucun mouvement lors de la prise de vue. L'une des raisons est que le temps d'ouverture étant assez long dans ce cas de figure, une immobilité totale est requise. Il vous faudra donc prévoir un endroit où vous installer sans trop de passage afin d'éviter que votre appareil ne soit bousculé.

 

La botte secrète : une télécommande

Si vous souhaitez que votre photo de feu d'artifice soit parfaite, ce petit gadget va bel et bien vous sauver la vie. Si le trépied assure la stabilité de votre appareil photo, la télécommande évite ce léger mouvement causé par la pression de votre doigt au moment de la prise de vue. Cela peut vous paraître exagéré, mais une fois que vous aurez constaté la différence, vous serez convaincu. Pour obtenir de la netteté, le temps d'ouverture rend votre shot hypersensible à tout mouvement, même à celui d'un simple clic qui peut être responsable d'une photo floue.

 

Bien cadrer votre feu d'artifice

Le cadrage est une étape qui nécessite toujours un peu de préparation, notamment lorsqu'il s'agit d'un feu d'artifice. Afin d'optimiser les chances de réussir votre photo, mieux vaut prendre quelques précautions :

 

- Repérer un bon spot, quelques heures ou quelques jours avant et posez-vous quelques questions : la vue risque-t-elle d'être obstruée par quelque chose (des gens, une installation, etc.)

- Vertical ou horizontal ? Si les deux façons de cadrer sont valables, le bon choix va dépendre du contexte. Souhaitez-vous mettre d'autres éléments en valeur autour du feu d'artifice (cadrage horizontal) ou bien préférez-vous centrer votre sujet sur le feu lui-même (vertical) ?

 

La vitesse d'obturation

Voici un point à ne surtout pas négliger : un feu d'artifice est un sujet en mouvement et afin d'obtenir un effet esthétique, vous aurez besoin d'un temps d'exposition suffisant et donc de laisser un temps d'ouverture important. On déclenchera en général juste avant l'explosion et on fermera à l'apogée. Ce temps d'exposition ne doit pas non plus être exagérément long, sous peine de surexposition.

 

La distance focale

L'une des principales difficultés de cet exercice réside dans le choix du coin de ciel. Cela s'avère même encore plus dur si vous utilisez une focale longue et tentez de prendre en photo des morceaux précis du feu d'artifice. Bien sûr, il vous faut une distance focale suffisamment longue mais rien ne vous empêche de tester une distance focale un peu plus courte afin de voir ce que cela donne avec un peu de chance ! Rappelez-vous également que vous aurez toujours la possibilité de recadrer votre photo sur votre ordinateur.

L'ouverture

L'une des questions que l'on se pose le plus fréquemment lors de la prise de vue d'un feu d'artifice est quel type d'ouverture utiliser. Beaucoup de personnes pensent que ce type de sujet nécessite ouverture importante et pourtant il s'agirait plutôt du contraire ! En effet, un feu d'artifice génère une luminosité relativement forte. Un objectif avec une petite / moyenne ouverture sera efficace, combiné à un réglage à choisir entre f/8 et f/16.

Les ISO

Vous n'avez pas spécialement besoin d'ISO pour photographier un feu d'artifice, réglez-les donc à 100 et n'y touchez plus.

 

Mettez-vous en mode manuel

Oubliez l'autofocus et choisissez une exposition manuelle. En effet, dans la pénombre l'autofocus ne réagira pas forcément comme vous le souhaitez. De plus, une fois que vous aurez réglé votre mise au point, vous n'aurez probablement plus besoin de le faire de toute la soirée, surtout si vous utilisez une petite ouverture, qui augmente la profondeur de champ.

Eteignez votre flash!

C'est simple : le flash est absolument inutile. Enclenché, il n'aurait comme effet que de laisser penser à votre appareil que vous avez besoin d'un temps d'exposition court, ce qui n'est pas le cas. De plus, gardez toujours à l'esprit que le flash n'a d'impact que sur les objets se trouvant à une courte distance.

Essayez et comparez les résultats obtenus

Ne vous découragez pas si votre première tentative n'est pas à la hauteur de vos espérances! La photographie demande de la pratique et photographier un sujet tel qu'un feu d'artifice  n'est pas l'exercice le plus facile. Si vous en sentez le besoin, prenez un cours de photographie avant de vous lancer, ou choisissez un manuel comme la photo pour les nuls, par exemple. Et soyez patient : apprendre la photographie est un art, ne l'oublier jamais.

 

D'autres articles utiles:

 

>> "La photographie de nuit"

 

>> "Astro-Photographie"

^