FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Du nombre d’or à la photo parfaite

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi les photos des professionnels ont l’air si harmonieuses au premier coup d’oeil. Mais à quoi doit-on faire attention afin de rendre ses propres images aussi intéressantes?

La structure de l’image: à la recherche de l’harmonie des photographies

Une des principales techniques de photographie est la composition d’une image selon une structure. Tout comme la composition d’un peintre, la composition d’une photo résulte d’une organisation définie des éléments de l’image. Elle est importante pour le spectateur et doit créer une certaine tension. Souvent, sur les prises de vue instantanées, les motifs sont différents de ceux dont on se souvient. Cet effet s’explique facilement: comme vos yeux transmettent un signal en 3D, vous percevez la scène très différemment de ce que la technique en deux dimensions et la représentation d’une photo peuvent offrir. L’objectif de la composition d’une photo est donc de créer une représentation qui puisse être perçue comme la plus intéressante et la plus harmonieuse possible par le spectateur. Un des moyens d’y parvenir est souvent la profondeur de champ utilisée de manière ciblée. En fonction de l’ouverture de la lentille, vous pouvez mettre en scène vos motifs de manière créative.

 

>> Plus d’informations sur les lentilles ici

Le choix des motifs

Le premier pas pour composer une photo réside dans le choix du motif qui doit attirer l’attention du spectateur. La principale règle: se concentrer sur l’essentiel, sans se laisser distraire par de trop nombreux détails. Une des méthodes les plus simples pour mettre en valeur un motif est de le centrer ou de le prendre en gros plan. Un bateau seul sur l’eau attire tout de suite l’attention. Il existe d’autres règles à respecter pour créer une photo intéressante et peu ordinaire.

Le nombre d’or et la règle des tiers

Selon la règle du nombre d’or, un objet ne doit pas être au centre géométrique d’une image harmonieuse. Lorsque l’on a un rapport de distance d’environ 62:38, cela correspond au nombre d’or. Dans la mesure où ils ont rarement l’occasion, lorsqu’ils prennent des photos, d’arranger les objets ou la perspective de l’appareil exactement selon cette règle du nombre d’or, la plupart des photographes suivent la règle des tiers. Pour cela, il faut diviser l’image en trois, à la verticale et à l’horizontale. Là où les lignes se croisent se situent quatre points. Tous les éléments que vous placerez sur l’un de ces quatre points sont positionnés aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale selon la règle des tiers. Et donc également selon la règle du nombre d’or. Les motifs allongés comme l’horizon ou un tronc d’arbre et qui suivent une des lignes se trouvent également dans une position harmonieuse. De nombreux appareils photo offrent la possibilité d’afficher ces lignes dans le viseur ou sur l’écran, ce qui permet de mettre en pratique la règle des tiers dès que l’on prend la photo. Les images peuvent évidemment être retouchées a posteriori selon ces mêmes règles. De nombreux programmes de traitement d’image proposent également ces lignes des tiers.

Entraînement de l’oeil et dernière retouche

Le choix du cadrage est aussi important que la composition. Grâce à cela, les éléments essentiels de l’image ressortent. On renonce aux détails qui ne sont pas importants d’un point de vue optique ou du contenu. Le choix du cadrage commence par le choix du lieu et de la perspective. Les options techniques de l’appareil photo, comme un zoom important ou les lignes des tiers dans le viseur ou sur l’écran, constituent aussi d’autres possibilités pour choisir le cadrage. Lors du traitement d’image a posteriori, il convient de chercher et de trouver le cadrage le plus marquant. Ainsi, les images peuvent également être adaptées selon les règles, comme celle du nombre d’or. Lorsque vous traitez des images en aval, vous n’avez pas besoin de vous en tenir au rapport de taille de la photo choisi initialement lors de la prise de vue. Grâce au logiciel adapté, la technique met certes à disposition différents instruments, mais pour trouver le cadrage optimal, vous devez en premier lieu avoir le regard pour cela et aimer expérimenter.

^