FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Mesure de l'exposition

En mesurant l'exposition, on évalue la luminosité du sujet et l'on calcule et détermine ainsi les données d'exposition (ouverture et temps d'exposition). Il y a quelques années de cela, la luminosité devait encore être évaluée manuellement, ou on utilisait un posemètre externe. Depuis, le photographe bénéficie du soutien d'une électronique intelligente pour prendre la photo parfaite. Nous expliquons ici brièvement les quatre méthodes de mesure d'un appareil photo.

Mesures évaluatives ou matricielles

Dans les mesures évaluatives ou matricielles, la totalité de l'écran est subdivisée en plusieurs petites sections, dont les données de répartition de luminosité sont transmises au système de mesure.

 

Souvent, l'instrument de mesure est lié aux champs de mesure autofocus, ce qui permet à l'électronique de générer plus d'informations sur le sujet et la structure d'image.

 

Grâce à la mesure évaluative et à cette contribution de l'électronique, on peut aussi prendre des photos par mauvaises conditions lumineuses, en contre-jour par exemple.

 

La mesure évaluative est souvent facile d'utilisation et offre des résultats acceptables. Toutefois, ce type de reconnaissance de motif a ses limites et peut entraîner des difficultés dans les tâches complexes.

 

Mesure spot

On fait ici appel à seulement une petite section de moins de cinq pour cent de l'écran pour mesurer la luminosité. Cela permet une mesure très précise d'un tout petit élément de l'image.

 

Ce procédé est idéal par fort contraste, par exemple lorsque l'arrière-plan est très clair et que le sujet est trop exposé en mesure évaluative, ou si il faut mesurer très précisément des petites parties d'écran.

 

Toutefois le risque d'exposition incorrecte est très élevé si vous disposez de peu de temps pour votre photo. Pour chaque prise une mesure de la zone d'image désirée est nécessaire pour obtenir le résultat souhaité.

 

Mesure partielle

La mesure partielle est similaire à la mesure spot. Là aussi, seule une petite partie d'environ dix pour cent de l'image est utilisée pour la mesure d'exposition.

 

Ça donne une mesure précise de petites zones de l'écran, et permet ainsi de réussir des images au contraste marqué. Si vous avez peu de temps pour votre photo, mieux vaut opter pour une moyenne à prédominance centrale comme méthode d'exposition, parce qu'une mesure sélective dure plus longtemps.

 

Moyenne à prédominance centrale

Dans la moyenne à prédominance centrale, la totalité de l'image est incluse dans la mesure, mais la partie centrale de l'image a une pondération plus importante. Ceci peut causer des problèmes si le sujet principal remplit uniquement une petite portion de l'image ou s'il y a un fort contraste entre le sujet principal et l'arrière-plan.

 

Le procédé de mesure peut être utilisé universellement et s'adapte à de nombreux choix de motifs, ce qui explique qu'il ait été longtemps le processus d'exposition standard sur de nombreux appareils.

 

Si vous avez beaucoup de temps pour prendre votre photo, ce procédé se prête particulièrement bien aux gros plans ou à la reproduction de bâtiments. Le résultat du mesurage n'est pas aussi sensible pour les petites modifications du cadrage, c'est pourquoi il est généralement compréhensible.

 

Les quatre méthodes d'exposition susmentionnées peuvent déjà mener au résultat souhaité pour une grande variété de motifs et ce, même en conditions de luminosité peu favorables. Certains appareils possèdent d'autres options de contrôle précis qui, correctement utilisées, apportent une aide supplémentaire et constituent une nouvelle étape vers l'image parfaite.

^