FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

La photographie culinaire par smartphone

Depuis l'invention de la photographie, la nourriture a toujours été un sujet privilégié. Mais ce n'est que depuis l'avènement du smartphone et des réseaux sociaux que la photographie culinaire est devenue une tendance à part entière. Les photos d'aliments sont devenues si populaires qu'un terme bien spécifique leur a été consacré : on parle désormais de « Photographie culinaire » ou même de « Foodporn ». Pourtant, ce type de clichés, principalement réalisés avec un téléphone portable, est loin d'être simple et nécessite quelques conseils de photographe.

L’illustration des livres de cuisine et des magazines est très exigeante. Qu'il s'agisse d'une purée de pommes de terre colorée, de cirage sur un rôti ou de glaçons façonnés, il faut jouer sur tous les registres pour rendre les préparations irrésistibles. Ce n'est pas par hasard que le métier de "styliste culinaire" a été créé pour venir en aide aux photographes en leur apportant des conseils propres à ce domaine. Cependant, avec des moyens simples et quelques techniques de photographie, il est possible d'obtenir de superbes clichés de plats et de boissons avec l'appareil photo d'un smartphone.

 

 

Le bon éclairage

Les photos culinaires font partie des sujets où la lumière revêt une grande importance. Un mauvais éclairage ôtera à une belle assiette tout son charme, voire même la désavantagera, car les couleurs et les contrastes n'auront aucune intensité. De plus, l'appareil photo accentue les signaux vidéo de manière très défavorable, si bien que la plus belle préparation est noyée dans un crénelage informe.

 

Flashes à proscrire

Le flash du smartphone est à proscrire pour les photos d'aliments – voire même systématiquement. Sa lumière est trop forte, trop froide et produit des ombrages sur les bords..

 

>> Pour en savoir plus sur le thème de la photographie avec flash, lisez cet article.

 

L'éclairage optimal

Le meilleur éclairage se trouve presque toujours près d'une fenêtre. Et lorsque celle-ci est au nord, c'est encore mieux. Si vous voulez faire des photos culinaires au restaurant , demandez une table près d'une fenêtre. Si vous êtes chez vous, vous n'aurez peut-être juste qu'à déplacer la table un peu.

 

Installez du côté opposé à la fenêtre une plaque de polystyrène blanc (pas au restaurant !), pour éclaircir les ombres.

 

Lorsque les conditions le permettent, installez le sujet dehors, mais en évitant le soleil direct.

 

Des couleurs magnifiques avec l'appli photo "Foodie"

Une salade colorée et croquante, une viande juteuse et des glaces alléchantes – on aimerait bien les partager avec le plus grand nombre ! Seulement voilà ! Les photos ne seront convaincantes que si les couleurs sont authentiques et attrayantes. Mais aujourd'hui, presque toutes les applis photo proposent tous les filtres possibles pour modifier le rendu des couleurs.

 

Si vous photographiez souvent de la nourriture, vous devez impérativement utiliser l'appli gratuite "Foodie" (pour iOS et Android). Cette appli photo offre plus de 20 filtres qui mettront superbement en valeur vos plats gourmands.

 

"Foodie" permet de retoucher des photos déjà prises, mais aussi de prendre de nouveaux clichés de cuisine. Avant de réaliser une photo, recherchez dans la liste des filtres celui qui conviendra le mieux.

 

Les aliments doivent avoir l'air frais et croquants, les glaces éclatantes, mais sans tomber dans l'excès. Ces filtres qui estompent les couleurs et les contrastes sont parfaits pour les cappuccinos, les biscuits, etc.!

 

Et pour embellir des photos existantes , procédez comme suit : ouvrez le fichier photo à retravailler et appuyez sur la baguette magique dans le bord inférieur. Activez la zone des filtres et sélectionnez le filtre souhaité. Réglez l'intensité en déplaçant le curseur et sauvegardez les modifications avec la coche.

 

La présentation

Un bon support est primordial dans la photographie culinaire. En optant pour des assiettes blanches sans décoration ou des saladiers en verre sans fioritures, pas de fausse note. Les salades de fruits et autres plats colorés seront à leur avantage de manière authentique.

 

La nappe doit elle aussi être irréprochable et si possible porter, selon l'ambiance, un motif à carreaux classique. Et si vous voulez en rajouter pour créer un décor spécial, choisissez des éléments décoratifs, mais qui restent dans le style : une table de caractère en bois sera parfaite, tout comme le set de table en ardoise, vous pourrez y déposer l'assiette ou le saladier.

 

Quelques décorations peuvent aussi rendre les photos encore plus attrayantes, mais vous devrez toutefois veiller à ne pas en faire trop : le motif principal reste ici la nourriture ! Soignez par exemple la disposition des couverts et pour un plat exotique, utilisez des baguettes décoratives. Lorsque le plat est beau et que le support est assorti, ces accessoires suffisent.

 

Conseil : prenez l'habitude de rechercher des supports et des accessoires de ce type. Dans un magasin d'aménagement intérieur, ne vous limitez jamais au rayon cuisine.

 

Cadrage et perspective

Autant que le décor, la bonne perspective a elle aussi son importance. A chaque plat correspond son angle de prise de vue.

 

Vue de côté

Certaines préparations plates, comme par exemple les gâteaux, les viandes, les sushi, les salades, etc., sont parfaitement mises en valeur lorsqu'elles sont photographiées de côté. Tenez le smartphone à hauteur d'yeux et focalisez ensuite lentement jusqu'à trouver l'angle idéal. Même une position très proche au-dessus de l'assiette peut donner des photos stupéfiantes.

 

>> Vous en saurez plus sur le thème de la structure et de la composition d'image dans l'article "Du nombre d'or à la photo parfaite"

 

 

Plus près, toujours plus près !

Il n'est pas toujours nécessaire de prendre toute la table en photo. Essayez aussi un petit cadrage..

 

Ignorez le verre de vin près de l'assiette – ou réduisez sa présence à une silouhette sur le bord. Pour cela, il vous faut dans tous les cas un logiciel de macrophotographie.

 

>> Pour plus d'informations sur la macrophotographie, cliquez ici.

 

Le fou

Le premier plan et l'arrière-plan doivent être littéralement estompés pour  focaliser l'attention sur le sujet lui-même. Pour cela, travaillez avec une faible profondeur de champ. Cet effet physique est toutefois pratiquement impossible à obtenir avec un smartphone, car cet appareil couvre un champ (trop) vaste.

 

Ici aussi "Foodie" peut être d'un grand secours:

Appuyez sur la goutte d'eau dans le bord inférieur de l'écran. Utilisez ensuite l'icône que vous voulez : le petit cercle permet une variation radiale de la netteté, tandis que le tiret permet de réaliser une variation linéaire.

 

A chaque modification, certaines parties de l'image sont brièvement couvertes par un éclairage blanc. Ces zones sont discrètement séparées de la zone nette. Déplacez la zone floue avec le doigt. Utilisez le geste d'écarter/rapprocher les doigts (pouce et index) pour faire varier le format.

 

Conseil : le flou de "Foodie" est peut-être un peu trop doux. Cette fonction est également disponible dans l'appli photo populaire et gratuite "Snapseed" (pour iOS et Android). Cette appli est idéale pour toutes sortes de prises de vues, et pas seulement pour la photographie culinaire.

 

Source: PCtipp Dezember 2016

Auteur: Klaus Zellweger

^