FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Diaphragme, ISO, temps d'obturation... quelle fonction pour quel résultat?

La photo numérique permet de créer des images incroyablement expressives et que l'on compose totalement différemment en fonction du sujet, de la lumière incidente, ou de variations dans les paramètres techniques. Modifier le diaphragme, la valeur ISO et le temps d'obturation permet de contrôler certains paramètres et ainsi de mettre en valeur différents niveaux d'image ou distances de façon très particulière.

L'influence du temps d'obturation sur la netteté du contour du sujet

Le temps d'exposition détermine la durée pendant laquelle le capteur va être éclairé pour influencer la clarté et la netteté d'un sujet.

 

L'influence du temps d'obturation est très perceptible dans la représentation de sujets en mouvement comme des véhicules ou des sportifs: Avec un temps d'obturation plus long, les objets en mouvement marquent l'image et donnent un effet dynamique intéressant.

 

Les clichés pris avec un long temps d'exposition, le soir, dans l'espace urbain, et où figurent des bâtiments nets tandis que les phares de voitures en mouvement alentours produisent de superbes bandes lumineuses, sont particulièrement appréciés.

 

Il en va de même pour la photographie sportive: un temps d'obturation long marque le mouvement des athlètes, tandis qu'un temps d'obturation court le fige. Vous pouvez ainsi maîtriser de façon totalement individuelle l'empreinte de la vitesse et de la dynamique sur vos images.

 

 

Vous trouverez de plus amples informations autour de ce thème dans cet article CREATE:

>> Mouvement en photographie pt. 1

>> Mouvement en photographie pt. 2

 

Cependant, plus le temps d'obturation est long, plus grand est le risque de flou. Depuis les débuts de la photographie, pour permettre des temps d'obturation de plusieurs secondes, par exemple pour les photos nocturnes, on stabilisait les appareils sur un pied ou en les posant sur un support fixe comme un mur. De même, il est conseillé d'utiliser un retardateur.

 

Avec des temps d'obturation longs et un pied, les sujets, même par mauvaises conditions lumineuses, peuvent être représentés de façon si nette qu'il est même possible d'en faire des tirages grand format sans compromettre la qualité d'image par le bruit (on peut garder une valeur ISO profonde).

 

L'ouverture influence les différents niveaux de netteté d'une image

Avec le paramètre d'ouverture, vous déterminez la quantité de lumière qui peut tomber sur le capteur dans un temps donné. Outre la gestion de la quantité de lumière, l'ouverture a un autre effet très pratique pour la composition du sujet: plus l'ouverture est importante, moins nets sont les différents niveaux d'image et l'on peut centrer la mise au point sur le sujet principal. En photographie, on parle alors de moindre profondeur de champs.

 

Cet effet est plus clairement perceptible lorsqu'un objet est en avant plan du sujet et qu'il y a un arrière-plan très éloigné: si l'on sélectionne une ouverture importante (nombre f bas, comme 1:4), on peut régler la netteté de l'image sur l'objet ou sur l'arrière-plan. Si l'on continue à fermer l'ouverture, les distances seront plus nettes. Avec une ouverture très petite (et donc un nombre f élevé, comme XX), la mise au point peut être faite autant sur l'objet que sur l'arrière-plan.

 

 

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans cets articles

>> Profondeur de champs en photographie pt. 1

>> Profondeur de champs en photographie pt. 2

 

ISO – Mesure de la sensibilité à la lumière

La sensibilité à la lumière est mesurée en ISO ou DIN. À l'époque du film analogique, la plupart des films dia et négatifs étaient utilisés avec les valeurs ISO 50, 100 et 200. À partir d'ISO 400, les films étaient un peu plus grossiers, ce qui entraînait des sujets aux contours moins nets.

 

La photographie numérique lève quelques limites de la photographie analogique: tout comme on utilisait auparavant des films avec différentes valeurs ISO, on paramètre désormais la sensibilité à la lumière des capteurs d'appareils numériques. Pour saisir des situations avec moins de lumière et temps d'exposition plus courts, choisissez des valeurs ISO très hautes, ce qui entraîne toutefois un bruit d'image, même sur les appareils numériques: certes, on peut prendre des sujets floutés par un temps d'exposition plus long, mais cela détériore la qualité d'image.

 

 

 

Au mieux, essayez la combinaison d'ouverture et temps d'obturation en même temps. Photographiez le même sujet avec trois ou quatre paramètres différents et analysez les résultats. Avec le temps, vous trouverez le meilleur réglage pour un sujet.

^