FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Astuces photo

Comment réussir des images automnales - Astuces photo pour une saison en or

Selon de nombreux photographes, l'automne est la meilleure saison pour prendre des photos d'ambiance. Elle offre une grande diversité de couleurs magnifiques et un jeu de lumière hors du commun. Avec un peu de préparation et de planification, vous pouvez réussir des clichés extraordinaires et uniques. Oliver Wehrli, photographe de la série X FUJIFILM, révèle quelques précieux conseils pour créer des images impressionnantes à partir de motifs automnaux enchanteurs. Il suffit de se munir de son appareil et de sortir!

Brouillard et soleil se chargent du reste

Le brouillard accompagne l'automne et les nuits plus fraîches. Il voile la luminosité des couleurs, fait disparaître le contraste et met en valeur les nuances subtiles. Il réduit l'image, lepaysage se fait peinture.

 

Les petites heures matinales, surtout, ont un charme particulier, parce que le paysage est encore dans le brouillard, ou le sol, recouvert de brume. C'est précisément à ce moment-là qu'il vaut la peine de sortir pour prendre de superbes images automnales à partir d'un point surélevé.

 

On conseille en général d'être en route tôt au lever du jour, quand le soleil commence seulement à poindre. En automne, c'est au matin qu'apparaissent les plus belles lumières. Toutefois, de très beaux jeux de lumière sont parfois visibles plus tard.

 

La première image  a par exemple été prise deux heures après le lever du soleil. C'est seulement quand le soleil est parvenu à se frayer un chemin à travers le brouillard qu'on a pu prendre cette atmosphère dynamique de lumière et de brouillard.

 

La seconde image montre toute la magie de la lumière rayonnant à angle plat à travers la forêt, lorsque le soleil était encore bas, un matin d'automne. La brume dans le bois renforce encore l'effet des rayons du soleil.

 

La troisième image a été prise par brouillard épais, un soir de fin d'automne.

Le laps de temps optimal est très court

La lumière du soleil change très rapidement, il faut donc bien évaluer le temps à disposition. Pour pouvoir prendre le sujet au bon moment, il faut déjà être sur place un peu plus tôt, être prêt pour le meilleur instant.

 

Si l'on observe la série de clichés par la suite, on reconnaîtrades différences notoires30 secondes d'intervalle entre un cliché et le suivant peuvent déjà présenter des variations extrêmes.

 

C'est essentiellementla lumière qui influence l'environnement de façon tellement importante que l'image dans son intégralité peut, d'une prise à la suivante, raconter une toute autre histoire.

 

L'heure d'or est magique!

Le meilleur moment pour prendre une lumière et une atmosphère intéressantes est, en règle générale, au matin, à l'heure d'or. Il s'agit de la première demi heure après le lever du soleil et de la dernière demi heure du soir, avant qu'il ne se couche.

 

Cela ne s'applique pas uniquement à la lumière d'automne, mais aussi aux photos paysagères en général. La lumière du soleil est à ce moment-là beaucoup plus douce, plus intéressante au niveau des couleurs et elle améliore le contraste entre les formes et les textures.

 

Les grands avantages de la planification

En principe, pour obtenir une image automnale de premier ordre , il faut déterminer le bon moment pour le lieu choisi ou le motif souhaité.

 

Bien entendu, on peut simplement partir avec l'appareil, rencontrer des motifs intéressants et les prendre en photo avec les moyens les plus simples. De telles images de reportage peuvent être belles et intéressantes. Toutefois, si l'on a une idée précise et que l'on souhaite une lumière spécifique pour un motif, une planification consciencieuse est nécessaire. L'idéal est de visiter le lieu une première fois au préalable et d'être familiarisé avec les rapports sur place.

 

Pour déterminer le meilleur moment, mieux vaut aussi vérifier lesdonnées météorologiques. Pour ce faire, il existe par exemple des applications, qui communiquent laposition du soleil à un moment précis. Parce qu'elles ne sont pas fiables à 100 %, il faut parfois être prêt, à faire de nombreuses tentatives. En effet, même quand la réalité ne répond pas aux attentes premières, une variation de celles-ci peut être tout aussi intéressante . Le proverbe "qui ne tente rien, n'a rien“ prend ici tout son sens.

 

Sur cette image par exemple, patience et planification ont payé. Dans la lumière du soir, le soleil s'est mis en scène pour un court instant seulement. C'est précisément celui-là qu'il ne fallait pas rater!

 

La bonne technique et le bon matériel

Les filtres permettent les variations d'image

Filtres de polarisation et filtres gris modifient l'apparence des images..Les filtres polarisants améliorent les couleurs. Un ciel bleu aura par exemple un effet encore plus intense. L'image sera fortement modifiée. En tout cas, une correction ultérieure, pendant la phase de traitement, des images réalisées sans filtre (Mode RAW) sera nécessaire.

 

Un filtre polarisant permet d'ailleurs d'obtenir le meilleur effet, lorsque le soleil ou la lumière brille sur un motif à angle de 90 degrés.

Le pied facilite la composition photographique

Un pied offre plus de possibilités de composition. Il permet de travailler avec des temps d'exposition bien plus longs ce qui génère un style d'image totalement différent. Les motifs avec de l'eau ou du brouillard en sont un exemple, dont l'exposition longue crée des effets de courant.

 

Dans cette image,  le vent fait couler le brouillard. Le pied et le filtre permettent d'appliquer un temps d'exposition plus long. Voilà comment cette mer de brouillard a acquis sa structure douce et fluide.

 

Ouverture et vitesse d'obturation

Le jeu d'ouverture et de vitesse d'obturation est élémentaire en photographie. Pour lespaysages on utilise une ouverture plutôt petite de f8 à f14. Cela permet des images à la profondeur de champ continue. Si l'on veut obtenir des effets en contre-jour avec des étoiles de soleil il est même conseillé de paramétrerune très petite ouverture de f18 - f/22. Toutefois, on encourt alors le risque de taches de diffraction.

 

Même si l'on travaille la plupart du temps avec un diaphragme plutôt fermé en photographie paysagère, on peut réaliserdes motifs avec un diaphragme savamment ouvert,par exemple un champignon dans les bois.

 

Focale

Pour les motifs d'automne, toute focale convient,mais pour les motifs de paysages,on favorise clairement les grands angles. Grand angle signifie surtout que l'on peut s'approcher du sujet, la composition et la structure de l'image sont alors décisifs.

 

>> Vous en saurez plus sur le thème de la structure et de la composition d'image dans l'article "Du nombre d'or à l'image parfaite"

 

Avec la focale du téléobjectif 80 - 300mm on peut aussi combler les distances ou prendre une grande longueur, comme une allée par exemple.

 

En principe, on peut réaliser de belles photos d'automne, quelle que soit la focale. Si lafocale souhaitée venait à manquer, choisissez une autre perspectiveou adaptez la distance au sujet.

 

La première image a été réalisée avec une focale de f14 en dehors de l'heure d'or.

 

Pour la deuxième image, une focale fixe a suffi. Avec un temps d'exposition plus long, on est parvenu à photographier le brouillard avec un effet fluide.

 

Sur la troisième image, un sujet pris à plus grande distance, une longue focale s'imposait.

 

Matériel nécessaire pour une bonne photo

Bien entendu, un équipement optimal et les accessoires adaptés amènent toujours des avantages pour la mise en scène d'une image. Toutefois, on peut très bien prendre une photo avec le matériel que l'on a à disposition. Nous, photographes, avons l'habitude de dire: "le meilleur appareil photo est celui que l'on a sous la main."

 

En route, surtout dans la nature, on se déplace plus facilement avec un minimum de matériel. On a l' esprit plus libre, on découvre plus facilement des sujets qui en valent la peine, on travaille plus vite, on est plus audacieux et c'est ainsi que l'on prend les meilleures photos.

 

Celui qui réfléchit au préalable à ce dont il a vraiment besoin et à ce qui peut s'avérer être une charge inutile, gagne sur tous les plans. Le principe est ici less is more.

 

L'audace est la condition la plus importante pour de bonnes photos!

 

Sous l'objectif

Oliver Wehrli, photographe série X Fujifilm


Pour les photos de paysages, la lumière et l'instant sont essentiels pour capturer des atmosphères uniques. J'aime la nature et les paysages. Quelle que soit la saison, la Suisse propose une grande variété de motifs extrêmement beaux. La luminosité embrumée et colorée de l'automne me fascine tout particulièrement!

 

Plus d'informations et galerie: www.oliverwehrli.ch

^