FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Photo Specials

X-Photographers Gallery – Une plate-forme internationale avec participation suisse

Depuis le lancement du premier appareil photo FUJIFILM en mars 2011, non seulement la gamme s'est élargie, mais le nombre d'utilisateurs fervents s'est accru, parmi lesquels de nombreux photographes professionnels. Avec la X-Photographers Gallery, FUJIFILM a mis en place une galerie en ligne qui expose des travaux triés sur le volet, réalisés avec des appareils de la série X par des photographes professionnels. Cette galerie en ligne contient déjà des photographies de plus de 400 photographes professionnels issus de 55 pays, dont 10 photographes suisses.

Nous sommes heureux de vous présenter certaines des X-Photographers de la Suisse.

>>Vous trouvez ici tous les photographers et toute la galerie ici.

 

Patrick Stoll

Cette photo a été prise sur un toit en terrasse avec vue sur les toits de Schaffhausen et le Munot en arrière-plan. J'ai éclairé la danseuse professionnelles à l'aide de deux flashs, celui de derrière étant muni d'un film couleur. Le second flash était à gauche de l'appareil photo et éclairait son visage. À l'origine, je voulais la photographier au crépuscule. Bien que le soleil se soit finalement couché, nous avons continué la séance et j'ai joué avec le temps d'obturation. Grâce au flash, j'ai pu figer le mouvement de la danseuse, le temps d'obturation d'environ une seconde a apporté assez de lumière au capteur pour que l'on puisse encore voir le Munot. 

 

Markus Senn

Le 5 janvier 2015. Un ami, maître finlandais dans le pilotage de montgolfière, nous a invités à faire un tour en ballon au-dessus de la Laponie du Sud. Il faisait - 30 degrés au sol, et tout de même -18 à 200 mètres au-dessus du sol. Le soleil était au zénith peu avant midi, donc environ deux doigts au-dessus de l'horizon et donnait à la scène une lumière magique. Rukatunturi, la seule colline à des kilomètres à la ronde, était mise en avant dans cet environnement de manière singulièrement esthétique. J'avais emporté avec moi le FUJIFILM X100, mon appareil le plus ancien de la série X, et le premier que je m'étais acheté. À l'origine, c'est son design qui m'avait séduit, mais plus je prends de photos avec cet appareil, plus j'en suis conquis, comme durant cette journée d'hiver où je portais des gants épais. 

 

Tomasz Trzebiatowski

Je passe deux fois par semaine en voiture près de Mauensee (canton de Lucerne). C'est sur mon chemin pour me rendre au travail. Le 14 novembre 2014, la visibilité était très mauvaise – le brouillard était profond et dense. Soudainement, cette rangée d'arbres élégants est apparue – d'un seul coup, ils étaient là, comme un dessin esquissé très vite. J'ai garé ma voiture dans une rue adjacente et je me suis vite rendu sur la rive du lac. Je redoutais déjà que les arbres disparaissent à nouveau en un instant, mais heureusement, j'ai eu le temps de retenir cette scène magnifique avec mon X-T1 et le XF 56 mm. La nature est un spectacle constant, imprévisible. C'est la raison pour laquelle mon appareil photo est toujours dans ma poche. 

 

Christian Bobst

Le FUJIFILM X100s et le XT1 sont mes favoris lorsqu'il me faut voyager léger et avec discrétion. Grâce au téléguidage WiFi de mon smartphone et à l'appareil photo sur mon Monopod, je peux réaliser des perspectives tout à fait nouvelles. J'ai utilisé cette technique dans les églises de Lalibela en Éthiopie, taillées dans la roche. Il y faisait si sombre que j'ai dû travailler avec une sensibilité allant jusqu'à ISO 6400, ce qui n'était toutefois pas un problème grâce au faible bruit d'image du capteur. 

 

 

Boris Baldinger

J’adore découvrir les coins de notre pays mais aussi du monde. J’emporte toujours avec moi un appareil photo Fujifilm de la série X. La photo de cet artisan a été prise dans le grand bazar d’Istanbul. Une multitude de touristes se baladent et achètent au rez-de-chaussée, alors qu’au premier étage l’on peut voir la production en direct. Il n’est d’ailleurs pas interdit de monter à l’étage pour admirer les artisans au travail, au contraire c’est souhaité.   

 

^