FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Appareil à système sans miroir
Photo Specials

Choisir le bon appareil photo

Le marché des appareils photo numériques n’est pas toujours limpide, et l’utilisateur doit choisir parmi des modèles d’appareils très différents. Nous allons vous présenter ici les principales différences entre les appareils ainsi que leur domaine d’utilisation.

L’appareil reflex à miroir

L’appareil reflex à miroir (en anglais Single Lens Reflex, abrévié SLR, DSLR si numérique) est un appareil à système offrant la possibilité de changer d’objectif. Un miroir placé à l’intérieur permet au photographe d’avoir un aperçu du rendu de l’objectif installé. Le miroir en question se relève au moment de la prise pour permettre à la lumière d’atteindre le film ou le capteur. Le miroir doit également se relever pour un live-view sur l’écran LCD, et pour la prise de vidéos. Cette structure avait, au temps de la photographie analogique, de grands avantages, mais à l’heure des capteurs d’images et des viseurs électroniques à haute résolution, ils sont maintenant dépassés. Tous les DSLR disposent d’un APS-C ou d’un capteur plein format, ce qui en fait des appareils tout à fait adaptés aux prises sous faible luminosité et aux utilisations créatives lors d’expositions à faible profondeur de champ. Les appareils à système à miroir avec capteurs APS-C n’ont rien à envier au reflex à miroir équipé de capteurs équivalents. Les appareils reflex à miroir sont très nets et donc adaptés aux photos en mouvement ou de sport. Leurs dimensions et leur poids en font un appareil qu’on ne prendra que lorsque l’on veut prendre beaucoup de photos et qu’on a besoin d’une très grande qualité d’image.

Appareil à système sans miroir 

Il est possible, sur ce type d’appareils, de changer l’objectif, ce qui permet de l’utiliser de nombreuses façon différentes, comme un reflex à miroir. Ces appareils photo sont un dérivé du DSLR. Le fait de ne pas avoir intégré de miroir à l’appareil a permis de réduire le volume du boîtier et de poser des objectifs de plus petite taille. C’est pourquoi on les appelle souvent « appareils à système sans miroir » (compacts). Les revues spécialisées ont également instauré la désignation CSC (Compact System Camera). La plupart des modèles disposent plutôt de gros capteurs, ce qui garantit une bonne qualité d’image malgré une faible luminosité, ainsi qu’une grande liberté créative avec la profondeur de champ. Grâce à un large choix d’objectifs amovibles, ces caméras peuvent convenir à tous les sujets et à toutes les utilisations, dont les photographes avisés (amateurs) pourront également profiter. Les dimensions et le poids réduits de ce modèle, en particulier par rapport au reflex, en font un appareil de voyage idéal.

Le bridge 

Ces modèles se rapprochent par leur forme et leur utilisation de l’appareil photo reflex à miroir (DSLR). La plus grande différence avec le DSLR est la prépondérance de l’objectif intégré et le viseur électronique. Ils sont aussi sensiblement plus lents (focalisation). Le nom bridge (pont) indique bien le positionnement de ces modèles entre le compact et le reflex à miroir. Le zoom du bridge couvre une très large distance focale, du grand angle au très grand téléobjectif, ce qu’on appelle un superzoom. C’est pourquoi on appelle souvent ces appareils des appareils super voire mégazoom. Grâce à ce zoom, cet appareil équivaut à une sorte de couteau suisse pour tous les sujets. En outre, leur utilisation et prise en main conviennent à tous les utilisateurs, puisque les appareils bridge sont en général équipées de fonctions automatiques diverses, mais qui peuvent également être réglées manuellement. Grâce au zoom, on peut prendre des paysages ou des prises de vue grand angle avec les détails lointains. Il n’y a que pour le sport et les photos en mouvement pour lesquels ce modèle ne convient pas vraiment, à cause de la rapidité. A cause de leur format assez encombrant, on n’emporte cet appareil que lorsqu’on est sûr de prendre des photos.

L’appareil photo compact 

Ces appareils photo disposent d’un objectif fixe (souvent un zoom) qui en général se déploie assez peu hors de l’appareil, ou peut disparaître complètement. C’est grâce à cela que ces appareils se glissent facilement dans une poche ou un petit sac. Il existe une grande variété de ces modèles avec différents équipements, à des prix très variables et pour tous types d’utilisateurs, du vacancier en mal de souvenirs au photographe amateur et avisé. Les variantes les plus populaires sont les appareils imperméables qui fonctionnent sous l’eau et par tous les temps, les appareils compacts à très grand zoom et les super compacts avec le plus gros capteur possible pour les photographes exigeants. La plupart des appareils compacts numériques présentent un viseur avec écran sur l’arrière. Les modèles les plus hauts de gamme présent aussi souvent un viseur supplémentaire, optique ou électronique. Selon les modèles, les appareils compacts conviennent mieux aux débutants, aux utilisateurs occasionnels, aux photos de vacances ou de famille voire aux retouches avancées. Les dimensions et le poids réduits des compacts sont un avantage certain.

Le smartphone

Aujourd’hui, quasiment tous les téléphones mobiles disposent d’une caméra, et on peut les comparer très simplement à des appareils photo ultracompacts. Un smartphone est comme un petit ordinateur, équipé d’un système d’exploitation que l’on peut augmenter de programmes associés (les applications, ou apps), pour des retouches d’image ou des effets de prises particuliers. Le smartphone est, par sa forme, l’ensemble de ses fonctions et ses utilisations multiples, l’appareil photo portatif par excellence. Il a également l’avantage de pouvoir communiquer, c’est-à-dire que l’on peut partager ses images dans le monde entier. Seulement, à cause de l’objectif intégré avec distance focale déterminée (pas de zoom, pas de téléobjectif pour les sujets éloignés), les possibilités d’amélioration et d’accessoirisation sont limitées. Dans des conditions lumineuses difficiles, on recommandera moins les smartphones à cause de l’inadéquation de la qualité d’image.

 

>> Des photos pro avec un smartphone

Les autres modèles

Outre les possibilités que nous avons décrites, il existe encore d’autres types d’appareils numériques ou analogiques. Parmi les exemples les plus populaires se trouvent les Action Cams (dont le modèle le plus connu est la GoPro), qui sont plus précisément des Videocamcorder, l’appareil instantané (analogique) qui, après quelque secondes, délivre une photo papier (un seul exemplaire). Dans le milieu professionnel, on trouve également les appareils de moyen format, les dos numériques ou encore les appareils panoramiques.

Bien entendu, ces descriptifs ne sont en aucun cas une incitation à l’achat, ils vous permettent simplement de consulter une vue d’ensemble des produits disponibles pour en faire une présélection. En vous rendant dans en boutique, vous aurez l’occasion de prendre les différents modèles dans vos mains et de les essayer, afin de déterminer avec le spécialiste celui qui convient le mieux à vos domaines de prédilection.

^