FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Créer avec FUJI.CH

Réaliser des livres photo encore plus beaux – les conseils des experts

Qui ne rêve pas d'exposer ses propres livres photo de façon saisissante et professionnelle? Comme nous l'avons déjà fait dans un autre article, nous nous penchons sur le thème de la mise en page de livres photo et nous avons encore de nombreux conseils précieux pour vous.

Osez l'image en grand format

Osez montrer vos plus belles photos dans un format plus grand, sur une seule ou même sur une double page. Elles auront ainsi encore plus d'effet. Toutefois, dans le cas d'une photo médiocre, les défauts seront encore plus visibles. C'est pourquoi il est important que vous veilliez à une hiérarchie optique claire sur la page: les photos réussies occupent la plupart de l'espace, tandis que les autres images sont publiées dans un format plus petit (voire pas publiées du tout). 

Créez l'unité entre mise en page et contenu

La première question que pose un graphiste professionnel est celle de l'objectif d'une mise en page et de la cible qui doit être touchée. Demandez- vous ainsi si les maquettes utilisées, les couleurs et les caractères sont adaptés au contenu du livre. Par exemple, des couleurs douces et des bordures de photos estompées sont adaptées à un livre de photos de bébé, mais pas vraiment à des photos d'architecture. Créez l'unité entre la forme et le contenu. On n'en sera que plus ravi de feuilleter votre livre photo.

L'alternance crée une tension visuelle

Cependant, même si l'homogénéité est importante, le livre photo ne doit pas devenir ennuyeux. Donnez ainsi du mouvement au fil des pages, en alternant des pages avec de toutes petites photos avec d'autres avec une seule ou peu de photos. N'hésitez pas à faire parfois ressortir une photo de l'alignement et donnez-lui une taille plus grande ou plus petite que les autres.

Optez pour des formats parfaitement identiques ou radicalement différents

De petites différences dans la taille, la couleur et la disposition font vite fouillis. Soyez cohérent et montrez franchement les différences, en insérant par exemple une photo ou un intervalle deux fois plus grands. À l'inverse, veillez à ce que de petites différences ne se glissent pas dans les pages. Le logiciel FUJI.CH vous assiste dans cette tâche en affichant automatiquement des lignes auxiliaires si deux objets se trouvent sur une ligne. Alternativement, utilisez les modèles de mise en page.

Laissez des espaces vierges

Si vous «pavez» une double page avec des photos, elle aura vite l'air surchargé et on se lassera vite de la regarder. Donnez à l'oeil la possibilité de se reposer avec des surfaces blanches (en marge). De plus, certaines images sont mieux mises en valeur si elles sont séparées du reste.

Laissez le livre et chacune de ses pages raconter une histoire

Essayez de trouver un fil conducteur. Sur une double page par exemple, vous pouvez insérer le récit d'une randonnée en montagne. Tout le livre raconte par exemple un voyage ou une année de vie. Afin de mettre la structure en évidence, il est bon d'insérer des titres intermédiaires ou, pour les livres d'un certain volume, d'utiliser des pages entières pour séparer visuellement les parties les unes des autres.

Sélectionnez les photos d'une double page de façon ciblée

Si trois de vos photos sont très semblables, choisissez la plus belle. Vérifiez par ailleurs que les photos sont en harmonie du point de vue de l'esthétique et du contenu. Par exemple, si trois photos sur quatre montrent l'ascension d'une montagne tandis que la quatrième est une scène de plage, le lecteur sera un peu confus.

Utilisez des polices homogènes et pensez à la lisibilité

Pour rendre un bon effet et être lisibles, il est préférable de choisir une taille de caractère de 10 à 12 points maximum. À l'écran, cela semble trop petit, mais l'effet est garanti sur le livre imprimé. Une police plus grande pour les textes courants transmet une légère impression d'un prospectus publicitaire. N'utilisez pas plus de deux polices, la même pour les titres d'une part et les textes courants d'autre part dans tout le livre.

Évitez les conflits entre le premier plan et le fond

Un fond de page voyant est original au premier coup d'oeil, mais il détourne beaucoup l'attention des photos elles-mêmes. Aussi, préférez les fonds unis. Concernant les couleurs, il vous faut veiller à ce que la photo et le fond se distinguent bien l'un de l'autre. Pour ce faire, aidez-vous de bordures. Veillez par ailleurs à ce que le fond soit en accord avec les couleurs et le contenu des photos du premier plan ou qu'il apporte un contraste intéressant.

 

^