FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Créer avec FUJI.CH

La typographie dans les livres photo

En toute évidence, un livre photo se nourrit de belles images. Toutefois, si l'on y ajoute du texte, la présentation typographique est tout aussi importante. Tenez compte de ces quelques règles d'utilisation typographiques et élevez votre création de livre photo à un autre niveau!

Quelle police utiliser?

Il existe une quantité innombrable de polices différentes: avec ou sans serifs (empattements), tortueuses, manuscrites, illustratives... 

Prendre une décision n'est vraiment pas facile.
Réfléchissez donc au type de livre photo que vous souhaitez créer. Vous voulez un livre d'images , dans lequel de superbes photos parlent d'elles-mêmes, choisissez des polices neutres et discrètes qui ne concurrencent pas les images. La règle est ici: less is more!
Pour un carnet de voyage, un livre de recettes, un livre d'histoire ou similaire, vous pouvez vous permettre d' expérimenter quelques écritures fantaisistes.

Types de caractères et propriétés

Les polices sont classées en fonction de leurs caractéristiques optiques. Vous trouverez ci-dessous différents types de polices très simplifiées et résumées dans trois catégories principales:

Polices Serif

Les polices avec serifs (empattements) sont classiques et restent agréables et lisibles même en petite taille et dans des textes longs.

Les empattements et les épaisseurs de trait variables permettent de mieux distinguer chaque lettre et notre œil capte donc le mot plus rapidement.  C'est pourquoi les textes avec empattements peuvent être lus plus vite, ce qui explique qu'ils soient souvent utilisés dans les romans et les journaux.

Police sans serif

Les polices sans empattement, quant-à-elles, vous invitent à la flânerie et sont par conséquent utilisées dans les livres ou sur le Web, par exemple. Elle sont mieux lisibles sur l'écran que celles avec empattement.

Les polices sans serif sont elles aussi adaptées aux textes longs pour peu que les caractères puissent être aisément distingués: la police "Republica Minor", par exemple, présente des lettres très plates et est ainsi très difficilement lisibles en petits caractères.

Scripte et calligraphie

Les polices illustratives sont souvent difficilement lisibles et donc peu adaptées au petits caractères et aux textes longs, mais elles présentent d'autres avantages: Les formes très distinctes permettent de créer facilement une référence visuelle au contenu du livre, ce qui les rend très intéressantes pour les titres.

Mais veillez toujours à ce que police et thème aillent de concert: À l'évidence, la police « Palace Script » ne se prête pas tellement aux images d'un premier jour d'école. Dans ce cas, optez plutôt pour le « Chalkduster » ou le « ITC Kristen » pour le titre.

La plupart des polices de caractère appartiennent à des catégories d'écritures, lesquelles contiennent différents styles de police, ou variations.. La largeur du trait et l'inclinaison sont des distinctions parmi d'autres.

Les polices habituelles sont certainement fines (light), normales (regular/roman), grasses (bold), italique (italique/oblique) et gras italique (gras italique/gras oblique).

Chacune est conçue spécifiquement pour correspondre aux autres d'un point de vue optique, pour être lisible et agréable à regarder.

Si seul un type de police habituel est disponible, la plupart des logiciels de traitement de texte  peuvent également ensimuler d'autres. Pour "italique", les lettres sont simplement inclinées, et donc déformées, tandis que pour "bold", elles sont dotées d'un contour. Le caractère est donc dénaturé, ce qui a une incidence sur la lisibilité. Il vaut  toujours mieux appliquer la police originale correspondante ..

Quelle police, quel style, quelle taille et pourquoi?

En règle générale, il ne faut pas  utiliser plus de 2 polices de caractère différentes et pas plus de 2 styles et tailles pour l'entièreté du livre. Vous obtiendrez ainsi une impression globale cohérente.

Pour choisir la présentation de votre texte, posez-vous toujours la question de la fonction qu'il a à remplir: est-ce un titre accrocheur, un long texte avec un contenu complexe ou seulement une courte légende ?

Pour chaque type d'élément de texte , déterminez une règle précise pour son apparence et appliquez-la uniformément dans tout le livre.

Titre principal et sous-titre
 

Polices: libre / = texte
Style de police: libre / = texte
Taille de police: > texte
 

Vous êtes libre de choisir la police du titre principal (titres des chapitres), parce que, tant que la police est assez grande, les mots ou les phrases courtes restent lisibles, même en caractères calligraphiques.

Pour les sous-titres, il convient d'utiliser la même police que pour le corps de texte, mais simplement en plus grand et/ou dans une différente coupe.

Textes
 

Police: serif / sans serif
 style de police: regular / light
Taille de police: min. 8pt - max. 12pt
 

Seuls les polices avec et sans serif, et éventuellement les écritures simples, sont agréables à lire en petits caractères et dans les longs textes. À l'écran, la taille de la police d'au moins 8 à maximum 12 semble plutôt petite, mais a un bon rendu dans un livre imprimé.

 

Distinction


Polices: = texte
style de police: ≠ texte
Taille de police: = texte
 

Pour souligner certains mots-clés ou passages importants, vous pouvez utilisez un style de police différent, par exemple gras ou italique. La différence doit être clairement visible. La distinction regular dans un texte light apparaît à peine.

Légendes de photo
 

Polices: = texte
Style de police: = texte
Taille de police: ≤ texte
 

Les légendes, telles que la date, les droits d'auteur ou un lieu, ne devraient pas être trop grands, parce qu'ils sont proches de l'image, voire dans l'image, et ne devraient pas en détourner le regard.

Utilisation créative de la typographie

Certes, votre livre photo doit être uniforme, mais il ne doit pas devenir ennuyeux pour autant. Osez expérimenter les écritures, mais ne perdez pas de vue le facteur de lisibilité ni le fil conducteur de votre présentation.

Vous pourriez par exemple attribuer une couleur différente à chaque chapitre. Assurez-vous cependant que le contraste entre couleur d'écriture et de fond soit suffisamment important: Il est bien difficile de lire des lettres jaunes sur un fond blanc. Toutefois, des couleurs d'écriture et de fond trop similaires ou trop opposées peuvent être utilisées délibérément comme moyen de présentation.

Utilisez des caractères comme éléments graphiques et expérimentez-les avec des tailles fort différentes. Donnez au texte suffisamment de place sur la page afin de donner plus de poids au contenu, si nécessaire.

Donnez libre cours à votre imagination pour le contenu du texte également. Inutile de décrire ce que l'on voit de toute façon déjà sur l'image: Une légende telle que "Tour Eiffel" ne donne aucune information supplémentaire et vous pouvez donc la supprimer, mais dire par contre qu'à la place de prendre l'ascenseur, vous avez opté pour l'escalier jusqu'au sommet, et que vous faisiez pâle figure sur la plateforme panoramique peut constituer une anecdote intéressante.

Où puis-je obtenir des polices gratuites?

Certaines polices sont déjà installées sur votre ordinateur et toutes sont utilisables dans le logiciel de création FUJI.CH. En outre, de nombreuses polices sont mises à disposition dans le logiciel de création.  Pour étendre encore l'éventail de polices, il existe quelques sites Internet, à partir desquels vous pouvez télécharger et installer différentespolices. Lancez votre recherche sur dafont, Google Fonts ou Font Squirrel. Vous trouverez rapidement votre bonheur grâce aux fonctions de filtres pratiques.

^