Comment lire et utiliser des données Exif correctement

Qu’est-ce que sont les données Exif et comment les interpréter, utiliser et modifier correctement? Klaus Zellweger de PCtipp s’est penché sur la question. Voici le résultat de ses recherches.

Un fichier photo n’est pas composé uniquement de la photo, mais aussi de données rattachées à chaque photo numérique: les données «Exchangeable Image File» ou Exif. Elles montrent dans quelles conditions l’enregistrement a été effectué et sur quel mètre carré de cette planète vous vous trouviez à ce moment.

Chaque appareil photo et chaque smartphone créent ces métadonnées et les associent de façon permanente à la photo. Plus tard, ces données Exif peuvent être lues et utilisées par des programmes.  Par exemple, la gestion des images trie les photos à la seconde par ordre chronologique et l’application de cartes montre où l’enregistrement a été effectué, etc.

Contrôler les données Exif

Les données Exif peuvent être visualisées de diverses façons. Si les données sont intactes, il est facile de les consulter même si vous n’utilisez pas de gestionnaire photo tel que Photoshop Elements ou un autre gestionnaire similaire. Il se peut cependant que vous receviez des photos de tiers sur lesquelles ces données ont été supprimées. Selon le programme, ces informations peuvent être complétées.

Utilité pratique 

Même si vous ne tenez pas compte des données concrètement, vous en bénéficiez tout de même: Dans le cas le plus simple, ces données permettent un classement chronologique des photos dans votre application photo. Si vous êtes intéressé, vous pouvez, avec les données Exif, créer toutes sortes de choses passionnantes.

Protocolage des paramètres d’enregistrement 

Si vous souhaitez apprendre avec vos propres images, vous devez savoir comment elles ont été créées. Grâce aux données Exif, vous pourrez voir à la maison, sur votre ordinateur, qu’un portrait a été effectué avec le zoom 24-70 mm dans la position 63 mm avec une ouverture de diaphragme 5,6. Dans le passé, les photographes notaient ces données dans un carnet et s’orientaient avec le compteur du film.

Développement automatique avec « Adobe Lightroom »

Toutes les caméras ne donnent pas le même résultat. Certaines ont tendance à sous-éclairer, d’autres à saturer les rouges. Dans le logiciel photo « Adobe Lightroom », vous pouvez déterminer que toutes les photos d’une caméra doivent être automatiquement corrigées.

Sélectionnez une image de référence et effectuez toutes les corrections qui s’appliquent à toutes les photos nouvellement importées à partir de cette caméra. Chaque fonction est autorisée.

Sélectionnez maintenant dans le menu Développer la commande Paramètres par défaut. Paramétrez ces corrections par défaut pour toutes les nouvelles photos ajoutées.

Dès maintenant, Lightroom reconnaîtra la caméra grâce aux données Exif et effectuera les corrections à l’importation. Dans le même menu, il est possible de réinitialiser les paramètres pour le développement de nouvelles images.

Flickr comme aide à la recherche d’un objectif 

La plateforme de photos mondiale Flickr (flickr.com) affiche pour chaque image les données Exif de façon très décorative. Cependant, ce n’est pas une fin en soi :

Mettons que vous recherchez une nouvelle caméra. «FUJIFILM X-T1» arrive en tête de vos préférences, mais vous n’êtes pas entièrement convaincu.

Ouvrez le site Web flickr.com et saisissez la désignation de la caméra dans le champ de recherche. Vous obtenez alors toutes les photos qui ont été prises avec cette caméra. Cliquez sur une d’elle pour voir toutes les données Exif. Du reste, cette recherche fonctionne même en l’absence de compte Flickr.

Conseil de recherche:

Respectez la désignation du fabricant, mais si vous n’obtenez aucun résultat, enlevez les abréviations techniques ou d’autres éléments potentiellement superflus jusqu’à ce que vous obteniez les résultats souhaités.

Géotags 

Même les géotags appartiennent aux données Exif. Ils contiennent les coordonnées du lieu où la photo a été prise, avec une précision pouvant parfois être au mètre près. Chaque smartphone dispose d’un module GPS, qui saisit ces coordonnées. Les géotags sont par exemple visualisés par affichage de la position sur les cartes Google par le logiciel de photo, si celui-ci en est capable. Si vous utilisez le service « Google Photos », très populaire, cliquez dans l’application sur le symbole i pour afficher sur la carte le lieu où la photo a été prise. Aujourd’hui, d’ailleurs, de nombreuses applications proposent cet aperçu de carte.

Géotags pour toutes les caméras  

Tous les smartphones modernes enregistrent les photos avec des géotags si l’appli de caméra a reçu l’autorisation d’accéder aux services de géolocalisation. Malheureusement, peu de caméras classiques sont équipées d’un module GPS. Une aide est donc nécessaire.  

La solution à ce problème est évidente: le smartphone enregistre en permanence les coordonnées en arrière-plan. Plus tard, ces informations sont reliées aux données image sur l’ordinateur.

Pour cela, il est indispensable que le smartphone et la caméra affichent la même heure car l’estampille temporelle est utilisée pour regrouper les données.

Une application smartphone éprouvée pour l’enregistrement s’appelle « Geotag Photos Pro 2 » et disponible pour Android et iOS. Elle saisit en arrière-plan et en permanence le site actuel. Les coordonnées sont écrites dans un fichier au format GPX qui peut être synchronisé avec Dropbox ou un autre service Cloud.

Plus tard, ces données sont regroupées sur l’ordinateur avec les fichiers RAW et JPEG de la caméra. L’application PC nécessaire est offerte gratuitement par le fabricant Geotag.

Etant donné que les données GPX sont normées, cette tâche peut également être effectuée par de nombreux autres programmes. L’application smartphone gratuite ne peut enregistrer que trois séquences; pour contourner cette limite, il vous suffit d’effectuer un achat in-app pour environ 8 francs.

Supprimer les géotags

Les géotags peuvent également être un problème dans certaines situations : Tous se réjouissent du départ en vacances et la photo publiée à la hâte montre toute la petite bande en train de faire les valises. Message: « Dès demain, on est en vacances et la maison sera vide ! » Et grâce aux géotags, tout le monde sait où se trouve la maison. Malgré leur utilité pratique, les géotags ne doivent pas toujours être publiés.

 

Source: PCtipp / June 2017 

Auteur: Klaus Zellweger

www.pctipp.ch

Merci beaucoup à « PCtipp ».

961 0 5
19.02.2018