FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Bon à savoir

les appareils compacts à objectifs interchangeables (COI) vs. reflex mono-objectif (SLR)

Quand il s’agit de trouver «le bon appareil», les appareils hybrides s’imposent comme une évidence. Depuis quelques années, les appareils compacts à objectifs interchangeables (COI) sont en train de damer le pion aux reflex mono-objectif numériques (DSLR). Nous expliquons ici les principales différences.

par Klaus Zellweger

 

Le concept de système

Un appareil photo à objectifs interchangeables peut être amélioré de nombreuses façons. D'abord grâce aux nombreux objectifs disponibles, mais aussi aux différents flashes et accessoires adaptés. Ici chacun peut trouver chaussure à son pied. L'ironie veut que ces caractéristiques se soient toujours appliquées aux appareils photo reflex, mais que les nouveaux appareils photo hybrides se distinguent suffisamment pour constituer une catégorie à part. Cf plus loin.

Peu importe que vous achetiez un appareil photo reflex ou hybride: l'achat vous fera entrer dans un système fermé. Les objectifs Canon ne peuvent donner leur plein potentiel que sur un appareil photo Canon. Les flashes Nikon ne s'harmonisent qu'avec les appareils photo Nikon. Et ainsi de suite. Les objectifs et les autres accessoires peuvent certes être utilisés avec des appareils photos d'autres marques grâce à des adaptateurs, mais toujours au détriment de la fonctionnalité et cela arrive donc rarement dans la pratique.

Par conséquent, il ne faut pas s'engager à la légère dans de grandes dépenses.

Quand on se rend compte trop tard qu'on a misé sur le mauvais cheval, la revente du matériel se fait avec la décote applicable. Par conséquent, il convient de tester soigneusement l'appareil photo avant l'achat, mais aussi l'ensemble du système.

 

Une chose est sûre: si vous optez pour un système d'un fabricant renommé, il n'y a pas de «meilleur» ou de «moins bon», mais uniquement différents besoins et différentes ambitions, qui seront plus ou moins bien couverts. Si vous visez un domaine spécifique de la photo (paysages, studio, sport, etc.), faites-vous d'abord une idée des accessoires et des objectifs disponibles.

 

Le viseur

Avec un reflex mono-objectif (SLR), l’image est transmise au viseur optique par un miroir. Ce miroir se relève juste avant le déclenchement pour permettre au capteur, situé juste derrière, d'être exposé. Ce miroir pivotant a donc besoin d’espace – comme le viseur à prisme qui redirige la lumière vers l’œil du photographe. La taille et le poids de ces appareils sont donc corrélés à ce facteur.

Sur les COI, la lumière arrive directement sur le capteur, ce qui permet de garder un format compact. Les meilleurs modèles sont également équipés d’un viseur, bien que celui-ci ne présente pas de composants optiques mais un écran haute résolution. Cette conception montreles choses tout à fait différemment, dans la mesure où l’on voit exactement ce que le capteur perçoit. Par exemple, si on active le mode noir et blanc, on verra le résultat monochrome final avant même d’appuyer sur le déclencheur, avec l’exposition, la profondeur de champ et les effets. Un atout qu’on ne saurait trop apprécier.

 

Les viseurs électroniques présentent toutefois un inconvénient: en pleine lumière, ils sont bien moins commodes que les viseurs optiques des reflex car la luminosité de l’écran ne suffit pas à assurer une bonne visibilité. C’est d’autant moins pratique pour les porteurs de lunettes qui ne peuvent pas faire d’ombre sur le viseur optique en approchant l’œil. C’est pourquoi les meilleurs appareils disposent d’un correcteur dioptrique au niveau du viseur.

 

L’autofocus

Les COI ont fait de grands progrès au niveau de l’autofocus et répondent à presque toutes les exigences. Mais parfois, ils ne sont pas encore assez puissants, comme pour les photos de sport par exemple. Dans ces conditions, la meilleure option reste le reflex. Toutefois, l’argument n’est valable que pour des modèles haut de gamme – car la puissance a un prix.

 

 

 

La diversité des objectifs

C’est sans hésitation le royaume du reflex. Les géants du secteur ont eu des décennies pour développer des objectifs pour toutes les applications et tous les budgets. On trouve absolument tout ce que l’on peut souhaiter, et pour les professionnels, c’est un argument de poids.

Pour un COI, le choix varie en fonction du fabricant. Certains proposent une gamme basique, d’autres arrivent à proposer un assortiment d'objectifs honorable, bien que cette technologie soit assez récente. C’est à l’utilisateur d’estimer si l’offre d’un fabricant convient à ses besoins.

 

 

Taille de capteur et qualité d’image

Le capteur d’un appareil photo, c’est comme la cylindrée d’une voiture: plus c’est gros, mieux c’est. Plus la surface du capteur est importante, plus il peut capter de lumière – à l’aube ou au crépuscule, c’est un atout non négligeable. Voici une comparaison directe des principaux critères:

Beaucoup de reflex présentent un capteur de format APS-C, tout comme les meilleurs COI. Cela n’a rien d’étonnant puisque ce type de capteur représente actuellement le meilleur compromis entre taille, qualité et prix. Les appareils Olympus sont équipés d’un capteur un peu plus petit, sur le modèle du format 4/3. Tous les modèles en-des-sous faiblissent considérablement au coucher du soleil ou dans les salles de concert par exemple. Tous les modèles au-dessus (plein format ou plus) sont plus lourds, plus gros et plus chers. La qualité du capteur n’entre pas dans le choix entre reflex et COI, car ils se valent sur ce terrain. S'agissant des appareils photo reflex, il n'y a pas de points à engranger - à moins de dépenser plusieurs milliers de Francs pour un boîtier plein format qui peut triompher avec un capteur 24 x 36 mm.

Diversité fonctionnelle

Si les appareils photo d'aujourd'hui débordent déjà de fonctionnalités, les appareils hybrides en proposent encore davantage. Cependant, plus il y a de fonctionnalités, plus il importe que l’appareil corresponde à vos besoins. Toutes les fonctionnalités utiles doivent être accessibles directement depuis le menu. Les touches directes ou les molettes qui permettent de changer de mode à volonté sont encore plus pratiques.

 

Parce que la taille compte

Les appareils hybrides à objectifs interchangeables d’aujourd’hui peuvent tout à fait être compacts et d’excellente qualité. Préférez un appareil que vous pourrez supporter – dans tous les sens du terme. Les reflex à des grands fabricants les plus connus et leurs énormes accessoires répondent effectivement à toutes les exigences, mais ils pèsent bien lourd sur l’épaule du pauvre photographe! Quiconque achète un tel appareil photo doit avoir de bonnes raisons, sinon cela va tout droit la déception coûteuse.

Si la taille joue un rôle, il convient de comparer. Toutefois, les dimensions indiquées sur une fiche technique ne permettent guère de se faire une idée du volume d'un appareil photo - encore moins d'effectuer une comparaison avec d'autres modèles. Le site Web www.camerasize.com vous apportera une aide précieuse dans ce cas de figure. Il montre presque tous les appareils photo courants en image avec, pour la plupart d'entre eux, plusieurs vues et les différents coloris disponibles. Cela vous permet de comparer confortablement deux modèles. Une pile AAA permet de donner la bonne échelle et l'appareil photo peut être comparé à une main d'adulte de taille moyenne (ou à ce que vous pouvez imaginer).

Source: Klaus Zellweger, PCtipp, article en ligne du 25.08.2014

^