FUJI CREATE. Le magazine pour les plus beaux instants en photo
retour
Bon à savoir

Aperçu de différents programmes de traitement d'image

Toutes les images ne sont pas immédiatement réussies. Les yeux rouges, la sous-exposition, le manque de contraste ou les zones de flou donnent parfois un résultat peu enviable. Heureusement, il existe des programmes de traitement d'image qui vous permettront de supprimer ces petites erreurs.

À l'époque de la photographie numérique, les programmes de traitements d'image se sont fait une place de choix sur les disques durs. Ces logiciels vous permettent de supprimer les éléments perturbateurs, d'éclaircir certaines zones d'image, d'en couper d'autres et bien plus encore.

Photoshop – Connu et complet

 

Le programme de traitement d'image le plus connu et le plus riche en fonctionnalités est Adobe Photoshop. Il a surtout été conçu pour des professionnels et, par conséquent, il est très polyvalent. Le logiciel propose d'innombrables fonctions et outils, pinceaux et effets. Photoshop fonctionne par niveaux (Layers) superposés sur lesquels vous pouvez ajouter, traiter puis à nouveau supprimer séparément les éléments et les effets.

 

Photoshop s'installe en local, de sorte que vous puissiez également utiliser le programme hors ligne. Vous avez la possibilité de télécharger une version test de Photoshop pour 30 jours d'utilisation gratuite. Ensuite, l'abonnement coûte 28 francs par mois. Vous trouverez sur internet d'innombrables tutoriels et vidéos qui explicitent et facilitent grandement l'utilisation de Photoshop.

 

Vers Photoshop

 

GIMP – Alternative gratuite #1

Outre le célèbre Photoshop, vous trouverez d'autres applications gratuites qui proposent déjà un nombre surprenant de fonctions. L'une d'entre elle est Open-Source-Software GIMP. Le programme présente certaines fonctions très semblable à Photoshop. Vous y trouverez des outils de retouche et de montage, des filtres effets (par exemple SEPIA) et des options de transparence.

 

Vous pouvez aussi y travailler en niveaux puis convertir le résultat en format d'image classique ou en images vectorielles. Le logiciel est disponible en allemand et propose une documentation complète grâce aux nombreux tutoriaux.

 

Son utilisation est toutefois un peu plus compliquée que celle des produits concurrents. Ceux qui travaillent sur plusieurs postes pourront, parallèlement à la variante installée sur le disque, utiliser la version portable qui se lance à partir d'une clé USB.

 

Vers GIMP

 

Picasa – Gérer, traiter et mettre en ligne les photos

 

Picasa convient aux photographes assidus, qui recherchent un logiciel de gestion d'image. Lorsque vous connectez l'appareil à l'ordinateur, Picasa trie les clichés par date et télécharge les nouvelles photos d'un simple clic de souris. Vous pouvez ensuite exporter les photos réussies, les envoyer par e-mail ou le sauvegarder sur le web.

 

Par ailleurs, Picasa propose des options simples de traitement d'image, telles que la suppression des yeux rouges ou la correction des couleurs. Vous pouvez aussi y utiliser des fonctions de base, comme renommer de grandes quantités de photos, les agrandir ou les réduire.

 

Avec les options vidéo, vous pouvez créer des clips pour Youtube à partir de votre collection d'images. Le programme est un gratuiciel ; il participe des offres de l'entreprise Google. Les options telles que les albums web Picasa facilitent l'administration dans un Cloud.

 

Vers Picasa

 

Autres programmes de traitement d'image gratuits

 

Pour gérer et modifier vos photos, vous pouvez utiliser Paint.NET. Ce gratuiciel est né d'un projet étudiant et il est aussi simple à utiliser que le Paint de Windows. Il permet d'agrandir et réduire des images, ajouter et modifier, remplir des surfaces ou utiliser des fonctions de dessin. Ainsi, Paint.NET joue l'intermédiaire entre Paint, considéré trop simple par de nombreux utilisateurs, et Photoshop, trop complexe pour des tâches aisées.

 

Il existe aussi le gratuiciel IrfanView qui impressionne surtout par ses nombreux filtres et effets. Vous pouvez y traiter la clarté et le contraste, mais il n'y a pas d'options de dessin. Cela signifie que le programme ne met à votre disposition aucun pinceau ni outil de remplissage. L'outil sert surtout à visionner l'image et propose des fonctions de base, comme renommer, agrandir ou réduire de grande quantité d'images.

 

Ceux qui trouvent Photoshop et GIMP trop compliqués peuvent utiliser le programme français Photofiltre. Ce gratuiciel offre lui aussi d'innombrables filtres et options de traitement, bien que le travail par niveau n'y soit pas possible. Grâce à la visibilité des fonctions, le programme est toutefois plus convivial que n'importe quel concurrent.

 

InDesign – Mise en page et graphiques

 

Les personnes qui travaillent dans une rédaction utilisent souvent Adobe InDesign. Ce n'est pas à proprement parler un logiciel de traitement d'image, mais bien un programme de mise en page. Il permet de placer des images, de traiter des textes et des tableaux et de réaliser des images vectorielles.

 

Les options de traitement d'image se limitent toutefois àla transparence et au filtre de superposition (méthodes de remplissage) ainsi qu'aux effets simples tels que les ombres portées et les dégradés.

 

Les palettes de contrôle contextuelles permettent la transformation d'éléments de présentation et d'images, le formatage d'éléments de texte et bien plus encore.

 

Avec Adobe InDesign, vous pouvez même créer du contenu pour le web ou le design complet de la page d'accueil. InDesign fait lui aussi partie du Creative Cloud d'Adobe et peut être utilisé sur base d'une système d'abonnement. Une période de test de 30 jours donne la possibilité d'acquérir une première expérience avec le programme. L'inconvénient du logiciel est qu'il nécessite une longue période d'apprentissage pour ceux qui n'en ont pas l'habitude. Parce qu'il est onéreux, l'achat ne vaut la peine que pour des mises en page et designs de niveau professionnel. InDesign coûte lui aussi 28 francs par mois.

 

Vers InDesign

 

^