Les règles d’or pour des livres photo encore meilleurs

Le logiciel de mise en page FUJI.CH offre de nombreuses possibilités pour créer un livre photo. On préfère parfois ne pas y passer trop de temps et laisser au logiciel le soin d’effectuer l’essentiel du travail. Mais un livre photo peut être bien plus qu’une simple collection de photos se succédant sans ordre précis. Avec quelques règles d’or, de bonnes photos peuvent produire des livres photo encore meilleurs

Le bon choix des photos

Pour ne pas toucher aux fichiers de photo originaux, il est recommandé de créer un nouveau répertoire sur le disque dur et d’y copier les données photo sélectionnées.

Un premier tri permettra ensuite de supprimer les photos de mauvaise qualité. De plus, il existe souvent plusieurs photos similaires d’un même sujet.

La question est donc de savoir quelles sont les photos qui transmettront au mieux le message souhaité. Un nombre restreint de photos permet une mise en page plus aérée. Veillez à alterner habilement des photos présentant des luminosités et des couleurs variées, des gros plans et des vues d’ensemble. Dès la sélection des photos, il est possible de réfléchir à leur titre.

Photographier avec une arrière-pensée

Lorsqu’on sait, dès la prise de vue, que les photos seront destinées à un livre photo, on peut planifier en conséquence.

Le livre photo est prédestiné pour raconter une histoire photographique. Un reportage photo éveille l’intérêt lorsque les photos sont présentées à un rythme intéressant et narratif.

Mise en page

Bildauswahl Illustration

Vous trouverez en librairie de nombreuses suggestions pour des concepts de présentation réussis. Jetez un oeil sur de beaux albums de photos et trouvez ce qui vous plaît.

Même si ces mises en page ont été réalisées par des professionnels à l’aide d’un logiciel complexe, de nombreux éléments peuvent être repris. 

Textes

Règle générale: ne racontez pas par écrit ce qui est de toute façon visible sur la photo. Les textes peuvent cependant fournir des informations complémentaires, surtout pour les spectateurs qui n’étaient pas là au moment des événements. Quand les textes sont longs, il est recommandé de leur dédier des pages propres ou de les rassembler en annexe à la fin du livre. Veillez là aussi à choisir une police de caractères, une couleur et une taille adaptées.

Couverture du livre

Nous achetons souvent des livres en fonction de leur couverture ou du texte de la jaquette. Votre livre photo devrait lui aussi éveiller l’intérêt pour son contenu au moyen d’une couverture bien conçue.

Le fil conducteur

Lors de la planification d’un livre, le fil conducteur est décisif. Que voulez-vous raconter et comment voulez-vous structurer le déroulement de l’histoire? Pensez, avec vos photos, à raconter à quelqu’un qui n’était pas là, une histoire captivante qui se passe autant que possible d’un texte explicatif. Racontez une histoire avec un début et une fin et placez des temps forts.

Contrôle final

Quoi de plus énervant qu’une faute de frappe dans un livre photo bien présenté? Plus vous consacrerez de temps à un livre photo, moins vous y verrez vos propres fautes de frappe et erreurs de mise en page. Procurez-vous de l’aide et faites lire et contrôler votre ébauche par d’autres personnes.

481 0 0
12.04.2018

Souhaitez-vous laisser une réponse?

S.v.p. veuillez ne pas poser de questions au service à la clientèle. Si vous avez des questions sur nos produits/services, veuillez envoyer un e-mail à labor@fujifilm.ch à notre service clientèle. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque * (votre adresse e-mail ne sera pas publiée). Les commentaires seront examinés par FUJIFILM avant publication.)

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *.